Informations

10 conseils pour réparer un cœur brisé

10 conseils pour réparer un cœur brisé

Bess Myerson a écrit un jour que "tomber amoureux est terriblement simple, mais tomber amoureux est tout simplement horrible". Surtout si vous êtes celui qui voulait que la relation dure.

Réparer un cœur brisé n'est jamais facile. Il n'y a pas de moyen rapide d'empêcher votre cœur de souffrir autant.

Arrêter d'aimer n'est pas une option. L'auteur Henri Nouwen écrit : « Lorsque ceux que vous aimez vous rejettent profondément, vous quittent ou meurent, votre cœur sera brisé. Mais cela ne devrait pas vous empêcher d'aimer profondément. La douleur qui vient de l'amour profond rend votre amour toujours plus fructueux.

Mais comment dépasser la douleur ? Voici 10 conseils que j'ai recueillis auprès d'experts et de conversations avec des amis sur la façon dont ils ont raffermi leur cœur et essayé, très progressivement, de passer à autre chose.

1. Traversez-le, pas autour.

Je me rends compte que la tâche la plus difficile pour une personne au cœur brisé est de rester immobile et de sentir la fissure. Mais c'est exactement ce qu'elle doit faire. Car aucun raccourci n'est sans son lot d'obstacles. Voici un fait simple : vous devez faire votre deuil pour passer à autre chose. Pendant les 18 mois de ma grave dépression, mon thérapeute a répété presque à chaque visite : « Passez par là. Pas autour. Parce que si je contournais certains des problèmes qui me déchiraient à l'intérieur, alors je les rencontrais quelque part sur la ligne, tout comme si j'étais pris au centre d'un rond-point. En traversant la douleur intense, j'ai fini par apparaître comme une personne plus forte, prête à affronter les problèmes de front. Bientôt la douleur a perdu son emprise sur moi.

2. Détachez-vous et profitez à nouveau de votre indépendance.

Tenter de combler le vide vous-même – sans vous précipiter vers une nouvelle relation ou essayer désespérément de reconquérir votre amant – est essentiellement ce qu'est le détachement. Le Bouddha a enseigné cet attachement qui mène à la souffrance. Ainsi, le chemin le plus direct vers le bonheur et la paix est le détachement. Dans son livre, Sagesse orientale pour esprits occidentaux, Victor M. Parachin raconte l'histoire merveilleuse d'un vieux jardinier qui cherchait conseil auprès d'un moine. Écrit Parachin :

« Grand moine, permettez-moi de vous demander : comment puis-je atteindre la libération ? Le Grand Moine répondit : « Qui t'a attaché ? Ce vieux jardinier répondit : « Personne ne m'a attaché. Le Grand Moine a dit : « Alors pourquoi cherchez-vous la libération ?

L'une des pensées les plus libératrices que je me répète lorsque je suis plongé dans le chagrin et la tristesse est la suivante : je n'ai besoin de personne ni de rien pour me rendre heureux. Lorsque je vis les douleurs intenses du chagrin, il est si difficile de croire que je peux être entier sans cette personne dans ma vie. Mais j'ai appris maintes et maintes fois que je peux. Je peux vraiment. C'est mon travail de combler le vide, et je peux le faire… de manière créative et avec l'aide de ma puissance supérieure.

3. Énumérez vos points forts.

Comme je l'ai écrit dans mon article "12 façons de continuer", une technique qui m'aide quand je me sens cru et vaincu à essayer plus est de lister mes forces. Je me dis : « Soi, tu es sobre depuis 20 ans !! Les faibles ne peuvent pas s'en sortir ! Et vous voilà, vivant, après ces 18 mois d'intenses pensées suicidaires. De plus, vous n'avez pas fumé de cigarette depuis ces funérailles en décembre de l'année dernière ! » Je dis tout cela en écoutant la bande originale de "Rocky", et à la dernière ligne, je suis prêt à relever mon prochain défi : sortir de cette tristesse et essayer d'être un individu productif dans ce monde. Si vous ne pouvez pas lister vos points forts, démarrez un dossier d'estime de soi. Cliquez ici pour savoir comment en construire un.

4. Permettre un peu de fantasme.

Le deuil ne serait pas le processus naturel qu'il devrait être sans un certain désir pour la personne que vous venez de perdre. Le Dr Christine Whelan, qui écrit la « Pure Sex, Pure Column » sur BustedHalo.com, explique la logique de permettre un peu de fantaisie. Elle écrit:

Si vous essayez de bannir un fantasme sexuel de votre tête, vous dire « je ne vais pas fantasmer sur elle » ou « je ne penserai pas à ce que ce serait d'être intime avec lui » pourrait aggraver la situation… Dans une célèbre étude psychologique des années 1980, on a dit à un groupe de sujets de penser à n'importe quoi mais quoi qu'ils fassent, ils n'étaient pas censés penser à un ours blanc. Devinez à quoi ils ont tous pensé ? [Un ours blanc.]

5. Aidez quelqu'un d'autre.

Quand j'ai mal, le seul antidote garanti à ma souffrance est d'enfermer tous mes sentiments, de les trier, puis d'essayer de leur trouver une utilité. C'est pourquoi l'écriture de Beyond Blue contribue en grande partie à mon rétablissement, pourquoi la modération du groupe Beyond Blue m'a excité de me réveiller tous les jours. Lorsque vous portez votre attention sur une autre personne – en particulier quelqu'un qui souffre du même genre de douleur – vous vous oubliez pendant un instant. Et avouons-le, cela, certains jours, ressemble à un miracle.

6. Riez. Et pleurer.

Le rire guérit à plusieurs niveaux, comme je l'explique dans mon article "9 façons dont l'humour guérit", tout comme les pleurs. Vous pensez que ce n'est qu'une coïncidence si vous vous sentez toujours mieux après un bon cri ? Non, il existe de nombreuses raisons physiologiques qui contribuent au pouvoir de guérison des larmes. Certains d'entre eux ont été documentés par le biochimiste William Frey qui a passé 15 ans à la tête d'une équipe de recherche étudiant les larmes. L'une de leurs découvertes est que les larmes émotionnelles (par rapport aux larmes d'irritation, comme lorsque vous coupez un oignon) contiennent des sous-produits biochimiques toxiques, de sorte que les pleurs éliminent ces substances toxiques et soulagent le stress émotionnel. Alors va chercher une boîte de Kleenex et pleure ton après-midi.

7. Faites une bonne et une mauvaise liste.

Vous devez savoir quelles activités vous feront vous sentir bien, et lesquelles vous donneront envie de faire du papier toilette dans la maison (ou l'appartement) de votre ex-amoureux. Vous ne saurez pas vraiment quelle activité appartient à quelle liste jusqu'à ce que vous commenciez à essayer des choses, mais je soupçonne que des choses comme vérifier son mur sur Facebook et voir qu'il vient de publier une photo de sa magnifique nouvelle petite amie ne va pas vous faire se sentir bien, alors mettez cela sur la liste « ne pas essayer », avec les e-mails et les appels téléphoniques à ses amis qui recherchent des informations à son sujet. Sur la liste des « sentiments de pêche », on peut trouver des entreprises telles que : supprimer tous ses e-mails et messages vocaux, mettre en gage les bijoux qu'il vous a donnés (utiliser l'argent pour un massage bien nécessaire ?), rire autour d'un café avec un nouveau ami qui ne le connaît pas d'Adam (pour s'assurer que son nom n'apparaîtra pas).

8. Travaillez.

Travailler votre chagrin littéralement - en courant, en nageant, en faisant de l'exercice, en marchant ou en faisant du kick-boxing - vous apportera un soulagement immédiat. Sur le plan physiologique - parce que l'exercice augmente l'activité de la sérotonine et/ou de la noradrénaline et stimule les substances chimiques du cerveau qui favorisent la croissance des cellules nerveuses - mais aussi sur le plan émotionnel, parce que vous vous prenez en main et devenez le maître de votre esprit et de votre corps. De plus, vous pouvez visualiser le type qui est responsable de votre douleur et vous pouvez lui donner un coup de pied au visage. Cela ne fait-il pas du bien ?

9. Créez un nouveau monde.

Ceci est particulièrement important si votre monde est entré en collision avec le sien, ce qui signifie que des amis communs qui l'ont vu la semaine dernière ressentent le besoin de vous en parler. Créez votre propre monde sûr - plein de nouveaux amis qui ne le reconnaîtraient pas dans la foule et ne savent pas comment épeler son nom - où il n'est pas autorisé à passer pour une visite surprise au sens figuré ou littéral. Profitez de cette occasion pour essayer quelque chose de nouveau - des cours de plongée sous-marine, un cours d'art, un club de lecture, un blog - afin de programmer votre esprit et votre corps pour espérer un nouveau départ… sans lui (ou elle).

10. Retrouver l'espoir.

Il y a une citation puissante dans le film La Légende de Despereaux à laquelle je pense depuis que je l'ai entendu : « Il y a une émotion qui est plus forte que la peur, et c'est le pardon. Je suppose que c'est pourquoi, sur le lit de mort de mon père, le moment de la réconciliation entre nous m'a fait moins peur de le perdre. Mais le pardon nécessite de l'espoir : croire qu'un meilleur endroit existe, que le vide douloureux vécu dans chacune de vos activités ne sera pas avec vous pour toujours, qu'un jour vous serez ravi de faire un café le matin ou d'aller au cinéma avec des amis. . L'espoir est de croire que la tristesse peut s'évaporer, que si vous essayez comme un diable de continuer votre vie, votre sourire ne sera pas toujours forcé. Par conséquent, pour pardonner et dépasser la peur, vous devez trouver l'espoir.

Et n'oubliez pas d'aimer à nouveau…

Une fois que nos cœurs sont meurtris et brûlés par une relation qui s'est terminée, nous avons deux options : nous pouvons fermer des morceaux de notre cœur pour qu'un jour personne ne puisse entrer à l'intérieur. Ou nous pouvons aimer à nouveau. Profondément, aussi intensément qu'avant. Henri Nouwen exhorte à aimer à nouveau car le cœur ne s'épanouit qu'avec l'amour que nous pouvons répandre. Il écrit:

Plus vous avez aimé et vous êtes permis de souffrir à cause de votre amour, plus vous pourrez laisser votre cœur s'élargir et s'approfondir. Lorsque votre amour donne et reçoit vraiment, ceux que vous aimez ne quitteront pas votre cœur même s'ils vous quittent. La douleur du rejet, de l'absence et de la mort peut devenir féconde. Oui, comme tu aimes profondément le sol de ton cœur sera de plus en plus brisé, mais tu te réjouiras de l'abondance du fruit qu'il portera.


10 conseils pour réparer un cœur brisé

Je suis tombé sur cet article en cherchant sur Google une image d'un cœur brisé. J'ai pris plaisir à le lire et cela m'a aidé. Espérons que cela aidera quelqu'un d'autre. Cet article a été tiré de PsychCentral.com et écrit par Therese J. Borchard, rédactrice adjointe

Bess Myerson a écrit un jour que "tomber amoureux est terriblement simple, mais tomber amoureux est tout simplement horrible". Surtout si vous êtes celui qui voulait que la relation dure.

Réparer un cœur brisé n'est jamais facile. Il n'y a pas de moyen rapide d'empêcher votre cœur de souffrir autant.

Arrêter d'aimer n'est pas une option. L'auteur Henri Nouwen écrit : « quand ceux que vous aimez vous rejettent profondément, vous quittent ou meurent, votre cœur sera brisé. Mais cela ne devrait pas vous empêcher d'aimer profondément. La douleur qui vient de l'amour profond rend votre amour toujours plus fructueux.”

Mais comment dépasser la douleur ? Voici 10 conseils < Thérèse Borchard > recueillies auprès d'experts et de conversations avec des amis sur la façon dont ils ont raffermi leur cœur et essayé, très progressivement, d'aller de l'avant.

1. Traversez-le, pas autour.

La tâche la plus difficile pour une personne au cœur brisé est de rester immobile et de sentir la fissure. Mais c'est exactement ce qu'une personne doit faire. Car aucun raccourci n'est sans son lot d'obstacles. Voici un fait simple : vous devez faire votre deuil pour passer à autre chose… En contournant certains des problèmes qui vous déchirent à l'intérieur, vous les rencontrerez quelque part sur la ligne, tout comme si vous étiez pris au centre d'un rond-point. En traversant la douleur intense, vous finirez par apparaître comme une personne plus forte, prête à affronter les problèmes de front. Bientôt, la douleur perdra son emprise sur vous.

2. Détachez-vous et profitez à nouveau de votre indépendance.

Tenter de combler le vide vous-même sans vous précipiter dans une nouvelle relation ou essayer désespérément de reconquérir votre amant est essentiellement ce qu'est le détachement. L'une des pensées les plus libératrices que Thérèse Borchard se répète lorsqu'elle est plongée dans le chagrin et la tristesse est la suivante : je n'ai besoin de personne ni de rien pour me rendre heureuse. C'est votre travail de combler le vide, et vous pouvez le faire de manière créative et avec l'aide de Dieu.

3. Énumérez vos points forts.

Une technique efficace qui vous aide lorsque vous vous sentez à vif et vaincu consiste à dresser la liste de vos points forts. Si vous ne pouvez pas lister vos points forts, démarrez un dossier d'estime de soi. Cliquez ici pour savoir comment en construire un.

4. Permettre un peu de fantasme.

Le deuil ne serait pas le processus naturel qu'il devrait être sans un certain désir pour la personne que vous venez de perdre. Le Dr Christine Whelan, qui écrit la "Pure Sex, Pure Column" sur BustedHalo.com, explique la logique de permettre un peu de fantaisie. Elle écrit:

Dans une célèbre étude psychologique des années 1980, on a dit à un groupe de sujets de penser à n'importe quoi mais quoi qu'ils fassent, ils n'étaient pas censés penser à un ours blanc. Devinez à quoi ils ont tous pensé ? Un ours blanc.

5. Aidez quelqu'un d'autre.

Lorsque vous portez votre attention sur une autre personne, en particulier quelqu'un qui souffre du même type de douleur, vous vous oubliez pendant un instant. Et avouons-le, cela, certains jours, ressemble à un miracle.

6. Riez et pleurez.

Le rire guérit à plusieurs niveaux, tout comme les pleurs. Vous pensez que ce n'est qu'une coïncidence si vous vous sentez toujours mieux après avoir pleuré ? Non, il existe de nombreuses raisons physiologiques qui contribuent au pouvoir de guérison des larmes. Certaines de ces raisons ont été documentées par le biochimiste William Frey qui a passé 15 ans à la tête d'une équipe de recherche étudiant les larmes. L'une de leurs découvertes est que les larmes émotionnelles (par rapport aux larmes d'irritation, comme lorsque vous coupez un oignon) contiennent des sous-produits biochimiques toxiques, de sorte que les pleurs éliminent ces substances toxiques et soulagent le stress émotionnel. Alors, va chercher des mouchoirs et pleure ton après-midi.

7. Faites une bonne et une mauvaise liste.

Vous devez savoir quelles activités vous feront vous sentir bien, et lesquelles vous donneront envie de faire du papier toilette dans la maison (ou l'appartement) de votre ex-amoureux. Vous ne saurez pas vraiment quelle activité appartient à quelle liste jusqu'à ce que vous commenciez à essayer des choses, mais je soupçonne que des choses comme vérifier son mur sur Facebook et voir qu'il vient de publier une photo de sa magnifique nouvelle petite amie ne va pas vous faire se sentir bien, alors mettez cela sur la liste « ne pas essayer », avec les e-mails et les appels téléphoniques à ses amis qui recherchent des informations à son sujet. Sur la liste des « sentiments de pêche », on peut trouver des entreprises telles que : supprimer tous ses e-mails et messages vocaux de votre téléphone, mettre en gage les bijoux qu'il vous a donnés (utiliser l'argent pour un massage bien nécessaire ?), rire autour d'un café avec un nouvel ami qui ne le connaît pas d'Adam (pour s'assurer que son nom n'apparaîtra pas).

8. Travaillez.

Travailler votre chagrin littéralement - en courant, en nageant, en faisant de l'exercice, en marchant ou en faisant du kick-boxing - vous apportera un soulagement immédiat. Sur le plan physiologique - parce que l'exercice augmente l'activité de la sérotonine et/ou de la noradrénaline et stimule les substances chimiques du cerveau qui favorisent la croissance des cellules nerveuses - mais aussi sur le plan émotionnel, parce que vous vous prenez en main et devenez le maître de votre esprit et de votre corps. De plus, vous pouvez visualiser le gars qui est responsable de votre douleur et vous pouvez lui donner un coup de pied au visage. Cela ne fait-il pas du bien ?

9. Créez un nouveau monde.

Ceci est particulièrement important si votre monde est entré en collision avec le sien, ce qui signifie que des amis communs qui l'ont vu la semaine dernière ressentent le besoin de vous en parler. Créez votre propre monde sûr - plein de nouveaux amis qui ne le reconnaîtraient pas dans la foule et ne savent pas comment épeler son nom - où il n'est pas autorisé à passer pour une visite surprise au sens figuré ou littéral. Profitez de cette occasion pour essayer quelque chose de nouveau - des cours de plongée sous-marine, un cours d'art, un club de lecture, un blog - afin de programmer votre esprit et votre corps pour espérer un nouveau départ… sans lui (ou elle).

10. Retrouver l'espoir.

"Il y a une émotion qui est plus forte que la peur, et c'est le pardon." Mais le pardon nécessite de l'espoir : croire qu'un meilleur endroit existe, que le vide douloureux vécu dans chacune de vos activités ne sera pas avec vous pour toujours, qu'un jour vous serez ravi de faire un café le matin ou d'aller au cinéma avec des amis. . L'espoir, c'est de croire que la tristesse peut s'évaporer, que si vous essayez de continuer votre vie, votre sourire ne sera pas toujours forcé. Par conséquent, pour pardonner et dépasser la peur, vous devez trouver l'espoir.

Et n'oubliez pas d'aimer à nouveau…

Une fois que nos cœurs sont meurtris et brûlés par une relation qui s'est terminée, nous avons deux options : nous pouvons fermer des morceaux de notre cœur pour qu'un jour personne ne puisse entrer à l'intérieur. Ou nous pouvons aimer à nouveau. Profondément, aussi intensément qu'avant. Henri Nouwen exhorte à aimer à nouveau car le cœur ne s'épanouit qu'avec l'amour que nous pouvons répandre. Il écrit:

Plus vous avez aimé et vous êtes permis de souffrir à cause de votre amour, plus vous pourrez laisser votre cœur s'élargir et s'approfondir. Lorsque votre amour donne et reçoit vraiment, ceux que vous aimez ne quitteront pas votre cœur même s'ils vous quittent. La douleur du rejet, de l'absence et de la mort peut devenir féconde. Oui, comme tu aimes profondément le sol de ton cœur sera de plus en plus brisé, mais tu te réjouiras de l'abondance du fruit qu'il portera.


Comment réparer un cœur brisé

Lorsque l'amour s'effondre, embrasser votre vie telle qu'elle est - l'agonie, le malheur et tout - peut vous aider à guérir. Essayez cette pratique de pleine conscience en trois étapes pour vous aider à trouver la stabilité et un peu de facilité.

Mon cœur avait l'impression d'être pressé dans un hachoir à viande. Je ne pouvais pas arrêter de sangloter alors que je conduisais ma Volvo bleu pâle dans les rues de Vancouver, en me demandant, pour citer les BeeGees, « Comment pouvez-vous réparer un cœur brisé ? »

Il est naturel de vouloir l'amour. Mais parfois, malgré toutes les bonnes choses que vous faites pour le maintenir, l'amour s'effondre. Et vous vous effondrez et tout autour de vous semble s'effondrer. Et ça sent pourri. Même si vous avez une pratique régulière de la pleine conscience, à ce moment déchirant, vous ne voudrez peut-être pas vous concentrer sur votre respiration ou votre corps parce que tout semble si brut et horrible - et alors vous pourriez vous sentir coupable parce que vous pensez que vous devriez pratiquer, mais vous ne pouvez pas ou ne voulez pas. Mais en attendant, vous souffrez vraiment et vous aimeriez vous sentir mieux. Alors quoi de neuf ?

Parfois, un cœur brisé peut donner l'impression que quelqu'un lui a apporté une batte de baseball. Maintenir la conscience, c'est-à-dire la pleine conscience, consiste à rester présent aux moments où vous pourriez vouloir ramper sous le porche comme un chien souffrant, remarquer la douleur d'une manière particulière, afin que vous puissiez vous offrir une profonde tendresse et compassion et embrasser votre vie telle qu'elle est. — agonies, malheurs et tout.

Le moment même où vous préféreriez repousser les sentiments désagréables qui vous rongent comme des fourmis de feu, ou les sentiments dévastateurs qui vous font penser que vous ne voulez plus jamais aimer, ou les sentiments stupides au visage rouge qui réchauffent la honte, est au moment où votre pratique de la pleine conscience peut vous venir en aide.

Approchez-vous comme si vous étiez une créature que vous avez rencontrée dans le désert. Pause. Prenez dans les détails. Va lentement. Approchez-vous avec soin et convivialité.

Pour commencer : remarquez doucement le maelström émotionnel et enduisez-vous du lait de la bonté humaine. La vie peut sembler si dure, mais nous n'avons pas à la rendre plus difficile en étant plus dur envers nous-mêmes. Nous n'avons pas à aimer quand le chagrin est présent, mais nous pouvons étudier comment nous pourrions résister à ce qui est hors de notre contrôle ou de notre choix.

Soyez conscient de la chaîne sur laquelle votre mental TV est réglé. Ne remarquez pas à quel point vous êtes attiré par le fait de rejouer des souvenirs douloureux encore et encore. Vous espérez peut-être que ce festival du film sur l'auto-torture vous fera vous sentir mieux, mais la science du cerveau suggère que se fixer sur les os morts de quoi que ce soit ne sert qu'à entraîner involontairement le cerveau à faire de cette histoire douloureuse votre nouvelle pensée.

Dans les moments de grande détresse, vous pourriez vous approcher comme si vous étiez une créature que vous avez rencontrée dans le désert. Pause. Prenez dans les détails. Va lentement. Approchez-vous avec soin et convivialité.

Remarquez les boucles de pensée dans votre tête, comme vous demander comment vous auriez pu faire fonctionner les choses différemment. Si vous êtes partant, portez votre attention sur les sensations corporelles que ces boucles de pensée activent. Les pensées ne sont généralement pas vécues de manière neutre – elles déclenchent des réactions chimiques et des pulsions. Accueillez la conscience qui vous donne la permission de vous tourner intentionnellement vers l'amour et de prendre soin de l'être cher que vous connaissez.

Même si la douleur du chagrin vous brûle comme un bain d'acide, vous devrez peut-être quand même aller à votre travail, prendre soin de votre famille et généralement continuer à fonctionner. C'est là que notre pratique de la pleine conscience nous aide à rester engagés dans nos vies, même lorsqu'elles semblent s'effondrer.

Pratique : Guérir d'un chagrin d'amour

Cette A.W.E. la pratique peut vous aider à réduire la souffrance et à rester engagé dans votre précieuse vie, même lorsque vous préférez ne pas le faire.

  1. Permettre ressentir les sensations désordonnées, tourbillonnantes et inconfortables qui apparaissent. Il est naturel de vouloir fuir la douleur, mais se tourner vers la douleur psychologique peut être la chose même qui nous libère de son écrasement. Si les conditions le permettent : Sentez-le pour le guérir.
  2. Bienvenue ce que vous ressentez et remarquez avec une tendre curiosité. L'acceptation peut réduire l'agitation et la résistance - des copains qui agissent souvent comme des déclencheurs de combat, de fuite, de gel. La facilité accompagne souvent la capacité d'avoir de la compassion pour soi et pour les autres.
  3. Vivre gratitude - le cadeau qui continue à donner. Si vous le pouvez, trouvez quelque chose sur la situation pour lequel vous pouvez être reconnaissant. Considérez tout ce que vous avez appris, ou toute croissance qui a été nourrie. Voyez si vivre toute l'expérience désagréable avec une attitude de gratitude vous donne l'occasion d'alléger votre charge.

10 façons de réparer un cœur brisé !

Lorsque nous passons beaucoup de temps avec quelqu'un, nous sommes obligés de nous attacher à cette personne. Notre relation devient une habitude et nous devenons accro, sinon à cette personne, du moins à la routine que nous partageons avec elle. Comme toute autre dépendance, l'amour est difficile à vaincre. Il faut du temps, du dévouement et de la discipline pour se libérer. Comprenez que ce n'était pas censé être, sachez que de meilleures opportunités existent et soyez certain que votre partenaire idéal attend toujours. Je ne suis pas romantique, je suis réaliste. Je crois au bonheur pour toujours parce qu'une telle chose existe. Mais cela ne se produira que si vous êtes suffisamment discipliné et fort pour abandonner le passé et embrasser un avenir plus sain. Changez vos habitudes avant qu'il ne soit trop tard.

2. Rompre tout contact et minimiser la possibilité de tout contact futur

Supprimez leur numéro et si vous l'avez mémorisé, assurez-vous de ne pas l'appeler ou de lui envoyer un SMS. Prenez une semaine ou un mois de vacances, si vous le pouvez, et éteignez votre téléphone pendant cette période. Pas une possibilité ? C'est tout à fait correct. Partagez du temps de qualité avec vos amis et votre famille qui sont proches de vous. Ne consultez pas les réseaux sociaux de votre ex, n'allez pas dans les endroits où vous êtes allés et arrêtez de regarder des choses qui vous rappellent lui ou elle. Tous les souvenirs et/ou nouvelles informations les concernant peuvent prolonger le processus de récupération. Quand c'est fini, c'est fini. Ce n'était pas censé être et un cœur brisé ne guérira que si vous le laissez guérir au lieu de l'ouvrir toutes les quelques heures ou quelques jours. Vous n'avez pas besoin d'un rappel constant de ce qu'il fait ou de l'endroit où vous pourriez les rencontrer. Arrêtez de penser à eux. Vérifiez-vous et évitez tout ce qui pourrait causer davantage de chagrin. Vous ne le méritez pas.


3. Entourez-vous de personnes positives

Les personnes positives encouragent les changements positifs. Il est crucial de nous entourer de modèles inspirants. Nos conjoints devraient en fait être ceux qui sont les plus inspirants et peuvent nous enseigner et nous aider à devenir une meilleure personne. La vie est trop courte pour s'enliser dans une crise. Les hauts et les bas font partie du jeu. Les personnes qui réussissent peuvent nous apprendre que, peu importe à quel point les choses sont dangereuses et destructrices, les choses reprennent. Leur optimisme pour l'avenir nous montre que tout a une date d'expiration, bonne ou mauvaise, et que nous sommes beaucoup plus forts que nous ne le pensons.

4. Gardez-vous distrait

Il n'y a rien de pire que de se réveiller à 2 heures du matin en relisant les textes de nos ex et en pensant constamment à lui. C'est tellement toxique. Cela nous déprime, nous oblige souvent à écrire des textes embarrassants que nous regrettons plus tard et retarde le processus de guérison. Il est crucial de s'assurer que cela ne se produise pas. Restez actif et impliqué toute la journée. Plus vous êtes actif physiquement, moins vous avez de chances de vous lever la nuit. Essayez de vous réveiller plus tôt. Il y a tellement de choses à faire le matin. Si vous envisagez de créer votre propre entreprise, c'est le moment idéal pour le faire. Votre vie vient de se désencombrer, vous laissant tout le temps de vous concentrer sur vos rêves.

5. Arrêtez d'en parler à tout le monde :

Plus vous êtes obsédé par cela, pire ce sera. Les gens vous plaindront ou diront « à quel point » et reviendront ensuite à ce qu'ils faisaient. Les gens ne s'en soucient généralement pas. Au contraire, tout le monde déteste ce sanglot triste qui est accroché à son ex et ne peut pas prononcer une phrase sans lui faire référence. Plus vous vous attardez sur un certain sujet, plus il vous est difficile de passer à autre chose. Faites le vœu de ne pas discuter de ce sujet, puis ne le faites pas. Lorsque vous ressentez le besoin d'en parler, forcez-vous à vous taire. Vous avez le pouvoir d'oublier et d'avancer. Arrêtez simplement de vous torturer en activant constamment les mêmes voies neuronales.

6. Commencez à neuf et soyez génial

Réinventez-vous et regardez du mieux que vous pouvez, rencontrez de nouveaux amis et pratiquez de nouvelles activités. Allez à la salle de sport et commencez à vous concentrer sur votre alimentation. Faites-vous une nouvelle coupe de cheveux, obtenez une manucure et un pédicure, allez vous faire masser. Être célibataire signifie que vous avez d'autant plus de temps pour vous concentrer sur vous-même. Regardez bien. Il est vrai que cela va ennuyer votre ex, mais cela fera des merveilles pour vous. Un corps bien entretenu se traduira par un esprit plus sain et plus heureux.

Concentrez-vous sur le travail et commencez à penser à des projets pour vous aider à aller plus loin dans votre carrière. Le chagrin, pour beaucoup de gens, a été un moment où ils ont changé leur vie et créé de grandes choses. Souvenez-vous de vos rêves qui se sont perdus lorsque cette dynamite d'une personne a semblé vous couper le souffle - eh bien, l'illusion de l'amour s'est maintenant estompée et la réalité devrait avoir commencé à se manifester maintenant. Son caractère impressionnant s'estompera par rapport à vos réalisations et à votre travail acharné dans un proche avenir. Que je peux garantir.

8. Ne soyez pas si dur avec vous-même

Les relations sont une rue à double sens. Si cela n'a pas fonctionné, c'est parce que vous n'étiez pas compatibles, pas parce que vous vous êtes constamment trompé. Nous devrions assumer la responsabilité de nos actions, mais un blâme inutile est improductif. Ce n'était pas de ta faute. Arrêtez de penser à ce qui aurait pu être. Soyez heureux que cela se soit produit et vous ait aidé à grandir en tant que personne.

Si vous n'êtes pas prêt à sortir à nouveau, ne vous forcez pas. Sortez, voyagez et amusez-vous. On ne vit qu'une fois. Pourquoi perdre du temps avec quelqu'un qui n'était censé partager qu'une partie de votre vie ? Il y a tellement plus de choses à faire que d'attendre une seule. Et lorsque vous êtes prêt à retourner dans le sac, n'hésitez pas. Faites ce saut de la foi. Toutes les relations ne sont pas forcément un désastre.

10. Arrêtez de lire des messages comme ceux-ci :

Vous devez passer à autre chose, ne pas vous demander constamment pourquoi vous avez rompu ou comment vous débarrasser du passé. La partie d'auto-assistance d'Internet ne peut vous aider que dans une certaine mesure. Si vous connaissez toutes ces règles par cœur et que cela fait plus de 3 mois, alors vous devez vraiment laisser tomber tout ce qui fait même référence à la « relation ». Que le passé reste dans le passé. Concentrez-vous sur vous-même et priorisez vos rêves et vos ambitions. Chacun fait attention à lui-même. Il est temps que vous appreniez à faire de même.


10 conseils que j'ai recueillis auprès d'experts et de conversations avec des amis sur la façon dont ils ont raffermi leur cœur et essayé, très progressivement, de passer à autre chose. En tant que voyant, je rencontre fréquemment des clients qui traversent une rupture lors de lectures psychiques. Bien que ce soit un défi, j'essaie de les convaincre pourquoi il est préférable de lâcher prise, si ce n'est simplement de prendre du recul et de prendre une pause. Récupérez GRATUITEMENT mon tout nouveau livre ce mois d'octobre 2018 Trouver votre véritable amour

Je me rends compte que la tâche la plus difficile pour une personne au cœur brisé est de rester immobile et de sentir la fissure. Mais c'est exactement ce qu'elle doit faire. Car aucun raccourci n'est sans son lot d'obstacles. Voici un fait simple : vous devez faire votre deuil pour passer à autre chose. Pendant les 18 mois de ma grave dépression, mon thérapeute a répété presque à chaque visite : « Passez par là. Pas autour. Parce que si je contournais certains des problèmes qui me déchiraient à l'intérieur, alors je les rencontrais quelque part sur la ligne, tout comme si j'étais pris au centre d'un rond-point. En traversant la douleur intense, j'ai fini par apparaître comme une personne plus forte prête à affronter les problèmes de front. Bientôt la douleur a perdu son emprise sur moi.

2. Détachez-vous et profitez à nouveau de votre indépendance.

Tenter de combler le vide vous-même – sans vous précipiter vers une nouvelle relation ou essayer désespérément de reconquérir votre amant – est essentiellement ce qu'est le détachement. Le Bouddha a enseigné cet attachement qui mène à la souffrance. Ainsi, le chemin le plus direct vers le bonheur et la paix est le détachement.

3. Énumérez vos points forts.

Comme je l'ai écrit dans mon article "12 façons de continuer", une technique qui m'aide quand je me sens cru et vaincu à essayer plus est de lister mes forces. Je me dis : « Soi, tu es sobre depuis 20 ans !! Les faibles ne peuvent pas s'en sortir ! Et vous voilà, vivant, après ces 18 mois d'intenses pensées suicidaires. De plus, vous n'avez pas fumé de cigarette depuis ces funérailles en décembre de l'année dernière ! » Je dis tout cela en écoutant la bande originale de "Rocky", et à la dernière ligne, je suis prêt à relever mon prochain défi : sortir de cette tristesse et essayer d'être un individu productif dans ce monde. Si vous ne pouvez pas lister vos points forts, démarrez un dossier d'estime de soi. Cliquez ici pour savoir comment en construire un.

4. Autorisez quelques fantasmes.

Le deuil ne serait pas le processus naturel qu'il devrait être sans un certain désir pour la personne que vous venez de perdre. Le Dr Christine Whelan, qui écrit la « Pure Sex, Pure Column » sur BustedHalo.com, explique la logique de permettre un peu de fantaisie. Elle écrit:

Si vous essayez de bannir un fantasme sexuel de votre tête, vous dire « je ne vais pas fantasmer sur elle » ou « je ne penserai pas à ce que ce serait d'être intime avec lui » pourrait aggraver la situation… Dans une célèbre étude psychologique des années 1980, on a dit à un groupe de sujets de penser à n'importe quoi mais quoi qu'ils fassent, ils n'étaient pas censés penser à un ours blanc. Devinez à quoi ils ont tous pensé ? [Un ours blanc.]

5. Aidez quelqu'un d'autre.

Quand j'ai mal, le seul antidote garanti à ma souffrance est d'enfermer tous mes sentiments, de les trier, puis d'essayer de leur trouver une utilité. C'est pourquoi l'écriture de Beyond Blue contribue en grande partie à mon rétablissement, pourquoi la modération du groupe Beyond Blue m'a excité de me réveiller tous les jours. Lorsque vous portez votre attention sur une autre personne – en particulier quelqu'un qui souffre du même genre de douleur – vous vous oubliez pendant un instant. Et avouons-le, cela, certains jours, ressemble à un miracle. Laissez-moi vous aider avec une lecture psychique.

6. Riez. Et pleurer.

Le rire guérit à plusieurs niveaux, comme je l'explique dans mon article "9 façons dont l'humour guérit", tout comme les pleurs. Vous pensez que ce n'est qu'une coïncidence si vous vous sentez toujours mieux après un bon cri ? Nope, there are many physiological reasons that contribute to the healing power of tears. Some of them have been documented by biochemist William Frey who has spent 15 years as head of a research team studying tears. Among their findings is that emotional tears (as compared to tears of irritation, like when you cut an onion) contain toxic biochemical byproducts, so that weeping removes these toxic substances and relieves emotional stress. So go grab a box of Kleenex and cry your afternoon away.

7. Make a good and bad list.

You need to know which activities will make you feel good, and which ones will make you want to toilet paper your ex-lover’s home (or apartment). You won’t really know which activity belongs on which list until you start trying things, but I suspect that things like checking out his wall on Facebook and seeing that he has just posted a photo of his gorgeous new girlfriend is not going to make you feel good, so put that on the “don’t attempt” list, along with e-mails and phone calls to his buddies fishing for information about him. On the “feels peachy” list might be found such ventures as: deleting all of his e-mails and voicemails, pawning off the jewelry he gave you (using the cash for a much-needed massage?), laughing over coffee with a new friend who doesn’t know him from Adam (to ensure his name won’t come up).

8. Work it out.

Working out your grief quite literally — by running, swimming, exercising, walking, or kick-boxing — is going to give you immediate relief. On a physiological level — because exercise increases the activity of serotonin and/or norepinehrine and stimulates brain chemicals that foster growth of nerve cells — but also on an emotional level, because you are taking charge and becoming the master of your mind and body. Plus you can visualize the fellow who is responsible for your pain and you can kick him in the face. Now doesn’t that feel good?

9. Create a new world.

This is especially important if your world has collided with his, meaning that mutual friends who have seen him in the last week feel the need to tell you about it. Create your own safe world — full of new friends who wouldn’t recognize him in a crowd and don’t know how to spell his name — where he is not allowed to drop by for a figurative or literal surprise visit. Take this opportunity to try something new — scuba diving lessons, an art class, a book club, a blog — so to program your mind and body to expect a fresh beginning… without him (or her).

10. Find hope.

There’s a powerful quote in the movie The Tale of Despereaux that I’ve been thinking about ever since I heard it: “There is one emotion that is stronger than fear, and that is forgiveness.” I suppose that’s why, at my father’s deathbed, the moment of reconciliation between us made me less scared to lose him. But forgiveness requires hope: believing that a better place exists, that the aching emptiness experienced in your every activity won’t be with you forever, that one day you’ll be excited to make coffee in the morning or go to a movie with friends. Hope is believing that the sadness can evaporate, that if you try like hell to move on with your life, your smile won’t always be forced. Therefore in order to forgive and to move past fear, you need to find hope.

And remember to love again…

Once our hearts are bruised and burned from a relationship that ended, we have two options: we can close off pieces of our heart so that one day no one will be able to get inside. If you would like a psychic reading with me, give a call 201 315 5587 0r stop by the “services tap right here on the website. cant wait to read for you. Picky up my new book Finding Your True Love for FREE for the month of October 2018. billy Psychic Reading Services


How to Mend a Broken Heart

When love falls apart, embracing your life as it is—agony, misfortune, and all—can help you heal. Try this three-step mindfulness practice to help you find stability and a little bit of ease.

My heart felt as if it were being squeezed through a meat grinder. I couldn’t stop sobbing as I drove my pale blue Volvo through the streets of Vancouver, wondering, to quote the BeeGees, “How can you mend a broken heart?”

It is natural to want love. But sometimes, in spite of all the good things you are doing to keep it going, love falls apart. And you fall apart and everything around you seems to fall apart. And it feels rotten. Even if you have a regular mindfulness practice, at this gut-wrenching moment you might not want to focus on your breath or your body because it all feels so raw and horrible—and then you might feel guilty because you think you should be practicing, but you just can’t or don’t want to. But meanwhile you are really suffering and would like to feel better. So whaddayagonnado?

Sometimes a broken heart can feel as if someone has taken a baseball bat to it. Maintaining awareness, a.k.a. mindfulness, is about staying present to the times you might want to crawl under the porch like a suffering dog, noticing hurt in a particular way, so that you can offer yourself deep tenderness and compassion and embrace your life as it is—agonies, misfortunes, and all.

The very moment that you would prefer to push away the nasty feelings that are eating you alive like fire ants, or the devastating feelings that make you think you never want to love again, or the red-faced foolish feelings that heat up shame, is the moment your mindfulness practice can come to your aid.

Approach yourself as though you were a creature you’ve happened upon in the wilderness. Pause. Take in the details. Go slowly. Approach yourself with care and friendliness.

To begin: Gently notice the emotional maelstrom and slather yourself with the milk of human kindness. Life can feel so hard but we don’t have to make it harder by being harder on ourselves. We don’t have to like it when sorrow is present, but we can investigate how we might stand up to what is beyond our control or choice.

Be aware of which channel your mental TV is tuned to. No notice how much you are drawn to replaying painful memories over and over. You might be hoping that this self-torture film festival will make you feel better, but brain science suggests that fixating on the dead bones of anything only serves to unwittingly train the brain to make this painful story your new go-to thought-munchie.

In times of great distress, you might approach yourself as though you were a creature you’ve happened upon in the wilderness. Pause. Take in the details. Go slowly. Approach yourself with care and friendliness.

Notice the thought-loops in your head, like questioning ways you could have made things work out differently. If you’re up for it, bring attention to the body sensations these thought-loops activate. Thoughts are not usually experienced in a neutral way—they set chemical reactions and urges in motion. Welcome awareness that gives you permission to intentionally turn toward love and care for the dear one known as you.

Even if the pain of heartbreak is burning you like an acid-bath, you may still need to go to your job, take care of family, and generally continue to function. That’s where our mindfulness practice helps us stay engaged with our lives, even when they seem to be falling apart.

Practice: Healing from Heartbreak

This three-step A.W.E. practice can help you lessen suffering and stay engaged with your precious life, even when you’d rather not.

  1. Permettre yourself to feel the messy, swirling, uncomfortable sensations that show up. It is natural to want to flee from pain, but turning to face psychological pain can be the very thing that frees us from its overwhelm. If conditions allow: Feel it to heal it.
  2. Bienvenue what you are feeling and noticing with tender curiosity. Acceptance can reduce agitation and resistance—chums that often act as triggers for fight, flight, freeze. Ease often accompanies the ability to have compassion for self and others.
  3. Vivre gratitude—the gift that keeps on giving. If you can, find anything at all about the situation to be thankful for. Consider anything you may have learned, or any growth that was nurtured. See if holding the whole unpleasant experience with an attitude of gratitude gives you the opportunity to lighten your load.

La maison des libres à cause des braves.

"Le drapeau américain ne flotte pas parce que le vent le déplace. Il flotte du dernier souffle de chaque soldat mort en le protégeant."

À l'heure actuelle en Amérique, nous avons actuellement plus de 1,4 million d'hommes et de femmes courageux inscrits activement dans les forces armées pour protéger et servir notre pays.

Actuellement, il y a une augmentation du taux de 2,4 millions de retraités de l'armée américaine

Environ, il y a eu plus de 3,4 millions de morts de soldats combattant dans les guerres.

Chaque année, tout le monde attend avec impatience le week-end du Memorial Day, un week-end où les plages deviennent surpeuplées, les gens allument leurs grills pour un barbecue amusant et ensoleillé, simplement une augmentation des activités estivales, comme un "avant-match" avant le début de l'été.

Beaucoup d'Américains ont oublié la vraie définition de pourquoi nous avons le privilège de célébrer le Memorial Day.

En termes simples, le Memorial Day est un jour pour faire une pause, se souvenir, réfléchir et honorer les morts qui sont morts en protégeant et en servant pour tout ce que nous sommes libres de faire aujourd'hui.

Merci d'avoir avancé, alors que la plupart auraient reculé.

Merci pour les moments que vous avez manqués avec vos familles, afin de protéger les miens.

Merci de vous être impliqué, sachant que vous deviez compter sur la foi et les prières des autres pour votre propre protection.

Merci d'être si altruiste et d'avoir mis votre vie en danger pour protéger les autres, même si vous ne les connaissiez pas du tout.

Merci d'avoir persévéré et d'avoir été bénévole pour nous représenter.

Merci pour votre dévouement et votre diligence.

Sans vous, nous n'aurions pas la liberté qui nous est accordée maintenant.

Je prie pour que vous ne receviez jamais ce drapeau plié. Le drapeau est plié pour représenter les treize colonies d'origine des États-Unis. Chaque pli porte sa propre signification. Selon la description, certains plis symbolisent la liberté, la vie, ou rendent hommage aux mères, pères et enfants de ceux qui servent dans les forces armées.

Tant que vous vivez, priez continuellement pour les familles qui reçoivent ce drapeau alors que quelqu'un vient de perdre une mère, un mari, une fille, un fils, un père, une femme ou un ami. Chaque personne signifie quelque chose pour quelqu'un.

La plupart des Américains n'ont jamais combattu dans une guerre. Ils n'ont jamais lacé leurs bottes et sont allés au combat. Ils n'avaient pas à s'inquiéter de survivre jusqu'au lendemain, car des coups de feu ont éclaté autour d'eux. La plupart des Américains ne savent pas à quoi ressemble cette expérience.

Cependant, certains Américains font comme ils se battent pour notre pays tous les jours. Nous devons remercier et nous souvenir de ces Américains parce qu'ils se battent pour notre pays tandis que le reste d'entre nous reste en sécurité chez nous et loin de la zone de guerre.

Ne prenez jamais pour acquis que vous êtes ici parce que quelqu'un s'est battu pour que vous soyez ici et n'oubliez jamais les gens qui sont morts parce qu'ils vous ont donné ce droit.

Alors, alors que vous êtes en train de célébrer ce week-end, buvez à ceux qui ne sont pas avec nous aujourd'hui et n'oubliez pas la vraie définition de la raison pour laquelle nous célébrons le Memorial Day chaque année.

"... Et si les mots ne peuvent rembourser la dette que nous devons à ces hommes, nous devons sûrement nous efforcer de garder foi en eux et en la vision qui les a conduits au combat et au sacrifice final."


7 Steps to Mend a Broken Heart

How can you mend a broken heart?
How can you stop the rain from falling down?
How can you stop the sun from shining?
. Please help me mend my broken heart and let me live again.
-- lyrics from the Bee Gee's 1971 hit song

When we suffer a deep loss or trauma our hearts can literally feel like they have been shattered into a million pieces. Or we feel that our heart has broken open and we are bleeding metaphorically. At times it can even be difficult to breathe. Our heart is both a living organ that is our life source as well as an emotional mind/body metaphor referred to when we experience heartache and sorrow. It's as if the heart that beats to an electrical energy wave becomes short circuited and burns out, flares out or is broken into many tiny pieces.

After the initial shock of a loss many feel the need to push aside their grief lest it overwhelm them with its intensity. This is understandable, but the longer you avoid your pain and attempt to push it away, the more difficult it will be to break out of the paralysis. Just as birds are drawn to bread crumbs on the ground, the pain will keep returning after you shoo it away.

When I work with my patients in the initial stage of sorrow I suggest that at first they just sit with their pain and grief, simply noticing it as if they are sitting on a riverbank watching these heavy feelings float downstream. During this time many of them ask, "Why is this happening to me?" While it is impossible for us to see the big picture, I suggest to them that when they are ready to use this experience to honor themselves by learning and growing from it. A translation of a Rumi poem says, "When your heart breaks (open), journey deep inside." So if you are going to be courageous and take that journey it's helpful to be guided by the following seven steps for overcoming and transforming a broken heart.

Step 1: Struggle With Denial

Denial is the first round of defense that we immediately enter into, like the first chamber in the heart that breaks. In this inner chamber we face the demons trying every which way to not accept the loss. It's as if a visitor with bad news has entered our home, and we try to push him/her back outside so we don't have to listen to the painful message.

Step 2: Acknowledging Your Brokenness

You must start to acknowledge to yourself that your heart has been broken by someone, something or some event. Step into the experience of attempting to tolerate the unbearable quality of this sorrow. I say "attempt" to deal with the sorrow, as you must acknowledge your pain in order over time to learn to manage, handle, and heal it.

Step 3: Overcoming Rationalization

We rationalize this is not happening, it can't be so, it's only a terrible nightmare, things will change and everything will be as it was! The denial of pain. We pray to God that if this experience is taken from us we will repent, we will change, we will dedicate our life to a great cause. Anything but to feel this deep, aching wound of hurt and sorrow. So often when our heart is breaking we want someone, anyone, to tell us what to do, or where to go, or how to instantly heal.

Step 4: Surrender

The Beatles insightful song Tomorrow Never Knows says, "Turn off your mind, relax and float down stream . That you may see the meaning of within." The step of entering into the chamber of surrender is an essential stage in order to allow the self to begin the arduous process of mending a broken heart. When we surrender, we enter the state of not knowing and not doing. Since we do not know just how long the journey will take, it is helpful to accept that we never fully get over a loss but instead learn to navigate through it. "Taking as long as it takes" is a phrase I use with my patients while they are in this stage.

Step Five: Acceptance

It takes great courage to pull yourself up off the floor, bed, or couch and get back into the world when your heart is broken. Acceptance gives us the first few steps we need to begin to slowly scratch and claw our way back into the land of the living. One of the most painful aspects of when I had a broken heart was going out to the movies or dinner or on a vacation, and all I ever saw was couples or families, but still we need to exercise the organ of the emotional heart with fierce grace in order to step forward and go back outside into the world of possibilities.

Step Six: Embrace the Now

The Buddha said what is past is now dead and gone the past is the past, the present is now, and the future is yet to arrive. When grieving we tend to live in the past, reliving the trauma or memories of the one we lost. Now, memories are important to maintain, but within reason. In order to take the next step we must embrace the present to manifest the future. One of the easiest and most effective techniques that I recommend to my patients is to develop a mindfulness meditation practice (see the video below for tips on how to meditate). By practicing mindfulness we can learn to slowly tolerate, face the painful feelings, and slow down the afflictive and repetitive thought patterns. In my book Wise Mind, Open Mind, I have a specific meditation to overcome a broken heart. Mindfulness is both an ancient and modern non-sectarian method for teaching us to follow our breath in and out and to relax, to let go of the pain and eventually release and transform it into vitality, acceptance and equanimity. Other methods to help one become more present are yoga, Tai Chi, walks in nature, jogging or visiting museums.

Step Seven: Create a New Future

There is a field of thinking within positive psychology that says the way through pain includes becoming your own architect and actively engaging and involving yourself in the planning of a new future. The victim in us will want to remain on the floor curled up in agony, wishing to avoid any future painful experiences that life may present to us. One who is engaged and empowered realizes and accepts that the past is the past and all we have now is the present moment and the future. It's all in the next breath in and the next breath out and creating in your mind's eye a future storyline for yourself. Dare to dream and be wild with your imagination. Have the courage to dream any positive, loving, creative future with no bounds. Remember, after death comes rebirth!

It's your storyline you are creating, like writing the next chapter of your life in a novel. But in your story I challenge you to JUMP into the water, catch the next wave and maybe you will just be surprised and delighted to experience yourself riding that new wave with confidence, joy and possibility!


Tips to Mend a Broken Heart

Tips to Mend a Broken Heart

One of the most difficult feelings a person can experience is a broken heart. The pain is so immense that when it happens for the first time, it truly and sincerely seems like the end of the world. In the first period it is getting up in the morning into a nightmare.

You open your eyes and he is not there and everything is empty, gray and painful. The continuation of the day is no better either. You can not concentrate on anything, nothing makes you happy and no one else can fill the gap that is open within you.

Suddenly you feel that you are not worth anything and that the situation of everyone around you is better than your own. You do not believe it will ever pass, and you can not imagine the day when you will not feel the mad longing for it.

You seek solace, and cling to the words of those who promise that all is well, but no encouragement really convinces you and the feeling of relief does not last, until every now and then, it crosses your mind that he has scarred you forever.

As someone who has experienced this feeling more than once, I want to tell you that this is not the case, to clarify exactly what you can expect, and how you can relieve yourself during this difficult time. First of all, it is important to remember that nothing in you has been fundamentally undermined.

Admittedly your ego has suffered a very severe injury, but when it recovers everything will return to normal. The feeling that you are worthless and that your situation is worse than everyone else’s will pass. And even though that’s how it feels now, you will not always love him!

More than that – you will not always be attracted to him either! The day will come when his scent will deter you and you will not want him to touch you.

Tips to Mend a Broken Heart

It may be that when the infatuation fades you will find out that you do not like him at all and do not even love him, and although at the moment it is difficult for you to believe it, the day is near when someone else will take its place in your heart.

I promise you very soon you will start to feel like you are alive again, but even though it will be a marked improvement over what you are feeling now, the heartache may last for many more months, disappear and come back suddenly, after you were already sure it was gone.

The difficulty in recovering is not necessarily a result of the depth of your love towards the guy who will break up with you. It is most difficult for us to recover when we feel hurt and betrayed, as if someone has trampled us and we are not equal. In such a case, the ego rages, the longing for revenge but also longs for it.

Another thing that can affect the difficulty of recovery is the expectations you have nurtured. One of the relationships I had the hardest time recovering from lasted a total of a week.

And although there was a certain connection between us, from the beginning I realized that he was not my significant one. But because he answered my entire “grocery list,” it was very difficult for me to break free from the idea that I had missed the perfect man.

So what can you do in the meantime to ease the situation?
At the end of the day, even if your emotion is irrational, it is still extremely painful, so you should do everything you can to alleviate the situation. I’ll start with the biggest scar where you may scar yourself with your own hands.

I’m talking about the need to blacken his image in your mind’s eye, in order to “return” him. This need causes you to condemn him, to tell over and over again how much he has hurt, abused and scarred you, and how his actions have made the male sex in general unworthy of your trust.

But the condemning and negative speech does provide momentary comfort and make you feel a little better about yourself for a moment, but when you exaggerate and distort things and ignore all the beautiful moments, you cause yourself excessive and unrealistic fear of future relationships.

Tips to Mend a Broken Heart

I recommend that you learn to “read the map” – that is, you will teach yourself at the beginning of the relationship to ask the right questions and analyze the findings to know if you can trust it or if this relationship will explode inside you again.

Remember that the less balanced it is, the more likely you are to get hurt. It is also important that you honestly examine your part in the relationship. One of my clients, for example, accused her ex-partner of exploiting her.

“After everything I did for him,” she complained. I reminded her that while she continues to do more and more for a person who does not give her anything in return, she teaches him that it is okay to treat her that way.

And on a daily level, first of all stop following him on social media. Even if it’s hard, it’s the most helpful thing you can do. And if you have mutual friends, stop following them until things calm down. Plus, delete his number and stop checking when he’s online on WhatsApp, while imagining how he corresponds with others.

Delete the correspondence with him so that you can not sit and rely on them. Store shared photos in a place that is inaccessible on a daily basis. And in general – try to talk about it as little as possible, and if you still feel the need, try to do it concisely that does not involve unnecessary slander.

At the same time also avoid discrediting the entire male sex. Also do not run into unnecessary dates until you are emotionally ready for it. And if you feel the need to cry – do it, but do not excite yourself with sad and unnecessary stories about how things will always look like.

And most importantly – be forgiving of yourself for the feelings that have not yet disappeared. Because even though it is unpleasant, it is completely natural to be in pain, and everyone feels that way after a breakup, even if many deny it.

Do You Want Your Ex Back Or Just Get Training On How To Move On After A Breakup? Get This Training Program Today!


10 Tips To Mend A Broken Heart

Bess Myerson once wrote that “to fall in love is awfully simple, but to fall out of love is simply awful.” Especially if you are the one who wanted the relationship to last.
Mending a broken heart is never easy.

There is no quick way to stop your heart from hurting so much. To stop loving isn’t an option. Author Henri Nouwen writes, “ When those you love deeply reject you, leave you, or die, your heart will be broken. But that should not hold you back from loving deeply. The pain that comes from deep love makes your love ever more fruitful .” But how do we get beyond the pain? Here are 10 tips I’ve gathered from experts and from conversations with friends on how they patched up their heart and tried, ever so gradually, to move on.

1. Go through it, not around it.
I realize the most difficult task for a person with a broken heart is to stand still and feel the crack. But that is exactly what she must do. Because no shortcut is without its share of obstructions. Here’s a simple fact: You have to grieve in order to move on. During the 18 months of my severe depression, my therapist repeated almost every visit: “Go through it. Not around it.” Because if I went around some of the issues that were tearing me apart inside, then I would bump into them somewhere down the line, just like being caught in the center of a traffic circle. By going through the intense pain, I eventually surfaced as a stronger person ready to tackle problems head on. Soon the pain lost its stronghold over me.

2. Detach and revel in your independence again .
Attempting to fill the void yourself — without rushing to a new relationship or trying desperately to win your lover back — is essentially what detaching is all about. The Buddha taught that attachment that leads to suffering. So the most direct path to happiness and peace is detachment. In his book, Eastern Wisdom for Western Minds, Victor M. Parachin tells a wonderful story about an old gardener who sought advice from a monk. Writes Parachin: “ Great Monk, let me ask you: How can I attain liberation ?” The Great Monk replied: “ Who tied you up? ” This old gardener answered: “Nobody tied me up.” The Great Monk said: “ Then why do you seek liberation? ” One of the most liberating thoughts I repeat to myself when I’m immersed in grief and sadness is this: I don’t need anyone or anything to make me happy. When I’m experiencing the intense pangs of grief, it is so difficult to trust that I can be whole without that person in my life. But I have learned over and over again that I can. I really can. It is my job to fill the emptiness, and I can do it… creatively, and with the help of my higher power.

3. List your strengths.
As I wrote in my “ 12 Ways to Keep Going ” post, a technique that helps me when I feel raw and defeated to try anymore is to list my strengths. I say to myself, “Self, you have been sober for 20 years!! Weaklings can’t pull off that! And here you are, alive, after those 18 months of intense suicidal thoughts. Plus you haven’t smoked a cigarette since that funeral back in December of last year!” I say all of that while listening to the “ Rocky ” soundtrack, and by the last line, I’m ready to tackle my next challenge: move on from this sadness and try to be a productive individual in this world. If you can’t list your strengths, start a self-esteem file. Click here to learn how you build one.

4. Allow some fantasizing .
Grief wouldn’t be the natural process that it should be without some yearning for the person you just lost. Dr. Christine Whelan, who writes the “ Pure Sex, Pure Column ” on BustedHalo.com, explains the logic of allowing a bit of fantasy. She writes: If you are trying to banish a sexual fantasy from your head, telling yourself “ I’m not going to fantasize about her ” or “ I won’t think about what it would be like to be intimate with him ” might make it worse… In a famous psychological study from the 1980s, a group of subjects were told to think about anything but whatever they did, they were not supposed to think about a white bear. Guess what they all thought about? [A white bear.]

5. Help someone else.
When I’m in pain, the only guaranteed antidote to my suffering is to box up all of my feelings, sort them, and then try to find a use for them. That’s why writing Beyond Blue contributes a big chunk to my recovery, why moderating Group Beyond Blue has me excited to wake up every day. When you turn your attention to another person — especially someone who is struggling with the same kind of pain — you forget about yourself for a split moment. And let’s face it, that, on some days, feels like a miracle.

Laughter heals on many levels as I explain in my “ 9 Ways Humor Heals ” post, and so does crying. You think it’s just a coincidence that you always feel better after a good cry? Nope, there are many physiological reasons that contribute to the healing power of tears. Some of them have been documented by biochemist William Frey who has spent 15 years as head of a research team studying tears. Among their findings is that emotional tears (as compared to tears of irritation, like when you cut an onion) contain toxic biochemical byproducts, so that weeping removes these toxic substances and relieves emotional stress. So go grab a box of Kleenex and cry your afternoon away.

7. Make a good and bad list.
You need to know which activities will make you feel good, and which ones will make you want to toilet paper your ex-lover’s home (or apartment). You won’t really know which activity belongs on which list until you start trying things, but I suspect that things like checking out his wall on Facebook and seeing that he has just posted a photo of his gorgeous new girlfriend is not going to make you feel good, so put that on the “ don’t attempt ” list, along with e-mails and phone calls to his buddies fishing for information about him. On the “ feels peachy ” list might be found such ventures as: deleting all of his e-mails and voicemails, pawning off the jewelry he gave you (using the cash for a much-needed massage?), laughing over coffee with a new friend who doesn’t know him from Adam (to ensure his name won’t come up).

8. Work it out.
Working out your grief quite literally — by running, swimming, exercising, walking, or kick-boxing — is going to give you immediate relief. On a physiological level — because exercise increases the activity of serotonin and/or norepinehrine and stimulates brain chemicals that foster growth of nerve cells — but also on an emotional level, because you are taking charge and becoming the master of your mind and body. Plus you can visualize the fellow who is responsible for your pain and you can kick him in the face. Now doesn’t that feel good?

9. Create a new world.
This is especially important if your world has collided with his, meaning that mutual friends who have seen him in the last week feel the need to tell you about it. Create your own safe world — full of new friends who wouldn’t recognize him in a crowd and don’t know how to spell his name — where he is not allowed to drop by for a figurative or literal surprise visit. Take this opportunity to try something new — scuba diving lessons, an art class, a book club, a blog — so to program your mind and body to expect a fresh beginning… without him (or her).

10. Find hope.
There’s a powerful quote in the movie The Tale of Despereaux that I’ve been thinking about ever since I heard it: “ There is one emotion that is stronger than fear, and that is forgiveness .” I suppose that’s why, at my father’s deathbed, the moment of reconciliation between us made me less scared to lose him. But forgiveness requires hope: believing that a better place exists, that the aching emptiness experienced in your every activity won’t be with you forever, that one day you’ll be excited to make coffee in the morning or go to a movie with friends. Hope is believing that the sadness can evaporate, that if you try like hell to move on with your life, your smile won’t always be forced. Therefore in order to forgive and to move past fear, you need to find hope.

And remember to love again…

Once our hearts are bruised and burned from a relationship that ended, we have two options: we can close off pieces of our heart so that one day no one will be able to get inside. Or we can love again. Deeply, just as intensely as we did before. Andy Mdletshe urges to love again because the heart only expands with the love we are able to pour forth.


Voir la vidéo: Réparer un cœur brisé (Janvier 2022).